L’industrie automobile connaitra un chamboulement aux proportions cataclysmiques dans les quelques décennies à venir, avec la fin annoncée du pétrole (LIEN), et l’apparition de plusieurs technologies concurrentes, et de nouveaux acteurs sur le marché.

Un peu d’histoire

Tout a commencé dans les années 1970 avec les chocs pétroliers. L’Europe et les États-Unis furent confrontés pour la toute première fois de leur histoire à une pénurie de carburant, obligeant les consommateurs à faire la queue aux pompes.
Le choc se révéla rude pour des sociétés habituées à une mobilité totale. Les Américains surtout en ont gardé un très mauvais souvenir, comme la structure de leurs villes avait été conçue expressément pour la voiture. Ainsi, contrairement à l’Europe, personne ou presque n’habite en centre-ville, qui regroupe en général les hôtels et les tours de bureaux. Les gens privilégient la banlieue, signe de prospérité et de statut social. Ils parcourent donc des dizaines de kilomètres par jour pour se rendre à leur lieu de travail.
Dans les villes elles-mêmes ( à quelques exceptions près comme San Francisco), il est quasiment impossible de se déplacer à pied, eu égard aux distances à parcourir. Souvent, vous ne verrez pas âme qui vive sur les trottoirs, alors que les rues à six voies connaissent des embouteillages monstres. La moindre course nécessite la voiture.
Depuis, les industriels ont commencé à investir dans les énergies renouvelables et les technologies alternatives, avec plus ou moins de succès. Toyota (XXXX Vérifier) avait par exemple conçu et commercialisé une voiture électrique dans les années 1990, révolutionnaire pour l’époque. Les clients en étaient dingues, mais pas les grandes compagnies pétrolières qui ont tout fait pour tuer l’initiative dans l’œuf, retardant de trente ans la réapparition des voitures propres. Cela se comprendre, étant donné les sommes énormes en jeu. Prenez par exemple Total, avec ses 15 milliards d’€ de bénéfices par an (XXX vérifier). Sur trente ans, cela chiffre !

Voitures Electriques

Toutes les bonnes choses ont une fin cependant. Les conflits au Moyen-Orient, l’augmentation du cout du pétrole (140€ le baril en 2008, contre 78 lors du choc pétrolier de 1972 XXX vérifier chiffres), et la prise de conscience environnementale des populations ont conduit à l’apparition de Tesla, qui est en train de révolutionner le marché, un peu comme Apple avec les smartphones, obligeant les grands constructeurs à lui courir derrière.
Qu’est-ce donc que Tesla ? Me direz-vous.
Tesla est un scientifique du XXXXX, qui a donné son nom à une entreprise californienne fondée par Elon Musk et qui se targue de construire des voitures électriques de luxe. Ils estiment qu’il faut faire rêver les gens, les pousser à vouloir de l’électrique, au lieu de le ressentir comme une obligation. Ils ont donc lancé leur premier modèle en XXXX, la XXXX, et ont remporté un franc succès, comblant leur carnet de commande pour des années. Depuis, ils s’agrandissent et se diversifient, avec des modèles sports, des berlines, etc … .
Un des gros freins à la généralisation des voitures électrique reste bien entendu la recharge, longue et surtout, avec peu de bornes disponibles. Tesla à bien compris la problématique, et as largement investis dans des stations de recharges un peu partout en Californie, et entre la côte Est et la côte Ouest. Mieux encore, ils ont amélioré leurs batteries pour une recharge rapide, pouvant porter la batterie à 70% en 30 minutes (XXXX).

Devant leur succès, les grands ont suivis. De Renault, avec leur XXX, à Toyota, en passant par XXXX, les modèles foisonnent, mais peinent encore à gagner des parts de marchés. Et pour cause, chaque constructeur mise sur un mode de recharge différent.
Le changement de batterie à la volée, où vous vous rendez à une station, et en trois minutes, votre batterie vide est retirée et remplacée par une batterie chargée, le tout avec des automates.
Des batteries incompatibles entre-elles.
Idem pour les prises de recharges, différentes selon les constructeurs.
Au lieu de mettre leurs billes en commun, chacun essaye de pousser sa solution maison, au détriment des utilisateurs. Mais cela finira par changer dès que l’un d’eux remportera assez de parts de marché, ou que l’Europe légifère sur le sujet. Ils l’ont bien fait avec les chargeurs de téléphone.
Sans parler des problèmes inhérents à l’électrique, étant donné les technologies actuelles
Des temps de charge importants
Son autonomie, de 150 k environ.
Il faut donc espérer un rapide développement de batteries alternatives, plus rapides à charger, et plus durables. L’enjeu est de taille, et plusieurs chercheurs s’y attèlent, avec quelques résultats prometteurs déjà (donner exemples)

Voitures à hydrogène

Les constructeurs n’en restent pas là. Toyota par exemple vient de sortir une voiture fonctionnant à l’hydrogène, la Mirai, et qui connait un énorme succès au Japon, avec 3 fois plus de ventes que prévus initialement. Le fonctionnement de la Toyota Mirai se rapproche de celui des voitures à essence aujourd’hui, avec un réservoir à remplir, et permettant de parcourir 500 km, le tout sans aucune émission nocive. Le rêve.
Pour rappel, cet élément est largement présent dans notre environnement (l’eau !), mais requiers une énergie considérable pour le séparer de la molécule d’oxygène avec qui il forme l’eau (H20). Il est cependant possible d’utiliser des énergies renouvelable pour « extraire » l’hydrogène.
Malheureusement, les stations de recharge posent problème, car extrêmement onéreuses pour l’instant, et les constructeurs français ont misé sur l’électrique, avec un engagement de l’état à produire 7 millions de bornes d’ici 2030. La France reste à la traine sur cette technologie, prometteuse pourtant.

Voiture autonomes

Au-delà de la technologie sous le capot, certaines entreprises qu’on n’attendait pas forcément sur le secteur, comme Google, commencent à réfléchir à diamétralement changer notre conception même de la conduite.
Ainsi, Google, qui utilise des voitures pour cartographier les routes, a entrepris des recherches sur la conduite autonome. Leur postulat est simple : avons-nous vraiment besoin d’un conducteur ? Les ordinateurs aujourd’hui ne sont-ils pas capables de calculer des itinéraires et de nous aider à la conduite ? Pourquoi ne pas aller jusqu’au bout de la démarche, et virer ce dangereux conducteur du poste de pilotage.

Ils ont réussis ! D’ores et déjà, des voitures autonomes parcourent les routes californiennes, et même européennes. Elle sont truffées de capteurs et d’ordinateurs embarqués, possèdent des caméras tout autour du véhicule, et sont horrible à voir, mais elles fonctionnent. Faire jolie peut se faire rapidement du moment que le prototype donne satisfaction.
Toyota est déjà sur les rangs par exemple avec une technologie similaire à celle de Google, et même Apple donne des signes de vouloir se lancer sur le marché. Cela promet plein de bonnes choses.
En plus de la voiture elle-même, ces entreprises envisagent d’installer des capteurs sur la route elle-même, et de permettre aux voitures de communiquer entre-elles, pour offrir un maximum de sécurité aux passager.
Combien de temps avant que le gouvernement légifère et interdise la conduite manuelle, au nom de la sacrosainte sécurité routière ?
Vous voyez-donc que le concept d’AutoNav dans Violence Atavique n’est pas que le fruit de mon imagination, mais risque de faire son apparition plus tôt que prévu. Pour les amateurs de la conduite, vous pourrez toujours utilisez les circuits privés, contre monnaie sonnante e trébuchante.
Voiture Communes - AutoLib
Pour aller un peu plus loin, si les voitures peuvent se conduire elles-mêmes, quel intérêt d’en avoir une à domicile, ne servant qu’occasionnellement ? Il serait plus judicieux d’avoir des voitures appartenant à des entreprises privées qui offrent des abonnements, et qui permettent d’appeler une voiture à tout moment pour ses déplacements.
Un essai du type est actuellement en cours à Milton Keynes en Angleterre. Voir lien pour plus de détails (XXXX).

Leave a Reply

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

Bienvenue

Violence Atavique sur Amazon

Restez au courant des nouveautés par e-mail en vous inscrivant !!

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

- Copyright © Majd Aissaoui - Auteur -Robotic Notes- Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -